Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort.( Apocalypse 12,11)

En Turquie, le missionnaire américain Andrew Brunson, arrêté l’an dernier, a été accusé de prêcher aux Kurdes «avec un objectif particulier», a rapporté le quotidien turc Hurriyet Daily News le 18 mai dernier. Lors de son audience, le pasteur a nié cette accusation: ses prédications dans l’Eglise de la Résurrection d’Izmir s’adressaient à tous, il ne parle pas kurde, et n’a fait que passer la parole à un prédicateur kurde parmi d’autres intervenants. Des cultes ont également lieu en arabe et en kurde, mais Andrew Brunson ne les fréquentait pas.

Par ailleurs, Andrew Brunson avait été formellement accusé, en décembre 2016, de complicité avec l’organisation de Fetulah Gülen. Ce dernier, un prédicateur musulman visant une réforme religieuse et sociale du pays, est tenu pour responsable de la tentative de coup d’Etat avortée de juillet 2016. Andrew Brunson a également réfuté cette accusation: il aurait juste émis l’idée, lors d’une réunion d’Eglise, qu’un dialogue avec le mouvement de Fetuallah Gulen serait une bonne chose.

Lors de sa rencontre avec le président turc Recep Erdogan, Donald Trump a demandé la libération du missionnaire. La femme d’Andrew Brunson a d’ailleurs pu rencontrer Rex Tillerson, le Secrétaire d’Etat américain, en mars dernier.

Média Christ Avec La rédaction d'evangeliques.info/ Christian Post

Copyright © 2017 Média Christ ι Réalisé et hébergé par RDC Netcom - Média Christ