Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort.( Apocalypse 12,11)

La décision de transférer l'ambassade américaine à Jérusalem, prise par Donald Trump le 6 décembre, suscite des réactions contrastées chez les chrétiens.

Aux États-Unis, Paula White, la pasteure à la tête du conseil spirituel de Donald Trump, a salué le geste dans un communiqué au Christian Post: "Une promesse a été donnée et tenue. Une fois de plus, le président a montré au monde ce que j'ai toujours su. C'est un leader capable de faire ce qui est juste, malgré les voix des critiques. Les évangéliques sont fous de joie, car pour nous Israël est un lieu sacré et les Juifs sont nos amis."

De son côté, Greg Laurie, l'évangéliste et pasteur de la megachurch Harvest Christian Fellowship, en Californie a écrit au Christian Post: "Lorsque les Juifs ont formé leur nation le 14 mai 1948, c'était un miracle des temps modernes et pour les chrétiens, l'accomplissement d'une prophétie." Pour l'évangéliste, les chrétiens se tiennent aux côtés d'Israël et du peuple Juif: "Pour cette raison, nous sommes reconnaissants pour cette décision de l'administration américaine de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël. "

Toutefois, les responsables des Églises chrétiennes de Jérusalem s'inquiètent des conséquences de cette reconnaissance: "Nous sommes certains qu'une telle démarche engendrera davantage de haine, de conflits, de violence et de souffrance à Jérusalem et en Terre Sainte, nous éloignant du but de l'unité et accentuant les divisions destructrices." Par conséquent, ils implorent Donald Trump de les aider à "marcher vers plus d'amour et une paix définitive, qui ne peut être atteinte que si Jérusalem est pour tous."

 

Avec evangeliques Info

Copyright © 2017 Média Christ ι Réalisé et hébergé par RDC Netcom - Média Christ